Agroforesterie en Wallonie : un horizon pour demain

Depuis janvier 2013, Ressources Naturelles Développement asbl est chargé par le Gal Racines et Ressources de la réalisation technique du projet « l’arbre en champs ». Ce projet européen Leader+ vise l’étude et le développement de l’agroforesterie en Wallonie. RND a donc centré ses activités plus spécifiquement sur le territoire du Gal qui englobe les communes de Tellin, Wellin, Saint-Hubert, Bertrix et Herbeumont. Celles-ci ont eu pour objectif de tester et promouvoir des modèles agroforestiers qui favorisent la production de bois hors forêt (bois d’œuvre, bois d’industrie, bois énergie). Cette production peut ainsi constituer une nouvelle source d’approvisionnement en matière bois pour les entreprises de la filière. Les actions que RND mène sont la réalisation de deux études (juridique et économique), la création d’un livret promotionnel et l’accompagnement de projets agroforestiers.

Qu’est-ce que l’agroforesterie ?

L’agroforesterie, on entend ce terme de plus en plus souvent, mais de quoi parle-t-on ?

Il s’agit d’une méthode d’exploitation qui consiste à associer des arbres avec des cultures ou des prairies sur une même surface et à un même moment. Chez nous, l’agroforesterie est présente essentiellement de manière spontanée ! En Ardenne et en Famenne, elle se décline par des haies, des arbres isolés ou des arbustes qui se répartissent naturellement tant le long des parcelles agricoles qu’à l’intérieur de celles-ci. Les bénéfices de cette agroforesterie spontanée sont difficilement perceptibles à côté des désavantages qu’elle implique. En revanche, bien réfléchie cette pratique aura un impact favorable sur de nombreux points.

Agroforesterie 1

 

Quand l’agroforesterie est bien construite, elle permet une production de biomasse plus importante que si les arbres étaient séparés des cultures ou de l’élevage. L’agroforesterie permet également de répondre à des enjeux environnementaux et sociétaux actuels tels que le maintien de paysages de qualité, la lutte naturelle contre les parasites, la préservation de la biodiversité, l’amélioration de la fertilité des terres.

 

Pour l’agriculteur

Agroforesterie_248Bien-être animal, diversification des revenus, protection contre les extrêmes climatiques, enrichissement naturel du sol : les bienfaits de l’agroforesterie sont nombreux pour l’agriculteur ! Mais quelles sont les conditions pour que cette technique d’exploitation soit viable chez nous ? Comment maximiser les effets positifs des plantations ligneuses sur le rendement des prairies et des cultures qui sont associées tout en minimisant leurs effets négatifs ?

Pour le forestier

L’agroforesterie concerne également le milieu forestier de près! Et surtout sur un territoire où les forêts représentent la majorité de l’occupation du sol. De ce fait, les zones de transition entre milieu forestier et milieu agricole, les lisières agroforestières, sont nombreuses. Or, celles-ci peuvent être construites de façon équilibrée, profitable aux deux parties.

Pour le mandataire

L’agroforesterie joue aussi un rôle tout particulier pour le mandataire public. En effet, vous avez certainement compris que cette pratique novatrice est particulièrement multifonctionnelle et ne s’arrête pas à de simples enjeux économiques mais permet également de répondre à des problèmes globaux qui concernent toute la collectivité. Biodiversité, paysages, érosion, protection des cours d’eaux… Autant de thèmes profondément ancrés dans l’agroforesterie qui font d’elle un formidable outil de développement territorial !

 

En savoir plus

Vous êtes agriculteur, forestier, propriétaire foncier ou mandataire public ? Vous souhaitez mettre en place un projet agroforestier ? Vous avez des questions sur les services que peut vous rendre RND sur cette thématique ? N’hésitez pas à nous adresser vos questions aux coordonnées ci-dessous:

Personne de contact :

Pierre Warzée
061/29.30.75
p.warzee@rnd.be

 

RETOUR AUX ACTUALITÉS